Des nouvelles de la calandreta Jansemineta d’Agen

Les écoliers ont échangé avec le groupe La Mal Coiffée. PHOTOS A. C.

Les élèves agenais de grande section et CP de l’école Calandreta ont rencontré, vendredi 10 mars après midi, le groupe vocal féminin La Mal Coiffée. Ses membres s’exprimant et chantant en occitan, c’est donc par un « bonjorn, venvengut » (« bonjour, bienvenue ») que les écoliers ont été accueillis.

La particularité de cet établissement reconnu par l’Éducation nationale, créé il y a quatre ans par Juliette Armagnac et dirigé par Mélodie Barthe, est que la première langue d’expression est l’occitan. « C’est une école associative, dite en immersion linguistique languedocienne, précise Juliette Armagnac, qui a pour principe d’enseigner la méthode Freinet. Les enfants démarrent l’apprentissage de la lecture en occitan, puis ils abordent le français. Il existe 65 écoles de ce type, et trois collèges en Occitanie. »

Les élèves ont posé de nombreuses questions, le groupe leur répondant en occitan. Une rencontre rendue possible grâce à Marlène Jacques, du théâtre Ducourneau d’Agen, qui a profité du spectacle que donnait La Mal coiffée le soir, pour mettre en relation l’école et les artistes. C’est finalement par une chanson, en occitan évidemment, que la journée a pris fin. Les enfants ont ensuite assisté, avec leur parent, à la représentation donnée en soirée.

D’après un article publié dans SudOuest le par Alain Caillau .