La Calandreta de Bocòna s’agrandit

201611231295-full
Une classe Calandreta./Photo DDM, R. D.

A travers un projet associatif, humain, et culturel, cette école, née en novembre 2013, en voie de contractualisation avec l’État et soutenue par la mairie de Léguevin est gérée de manière associative par les parents.

Cette école dite «alternative» appartient à un réseau réuni en fédérations départementales, régionales, et nationales* et répond à une charte qui définit son projet global autour de deux piliers** : la langue occitane et la pédagogie Freinet.

Dès la petite section de maternelle, un enseignement pratiqué en immersion bilingue occitan-français amène les enfants à découvrir une diversité des langues et des cultures. Leur action vise à développer un esprit de tolérance et de respect de la différence. Cet apprentissage de la langue régionale peut se concrétiser par le passage en fin de 3e d’un brevet spécial en occitan. Quant à la pédagogie, elle, est dite «active» et inspirée de la dynamique Freinet et institutionnelle : donner la parole à l’enfant, le rendre autonome, réguler la vie de groupe et l’utiliser comme vecteur d’apprentissage. Elle utilise des «institutions» et des outils qui vont dans ce sens : le Conselh, le Qué de nòu, la correspondance, le travail coopératif, l’autoévaluation… qui viennent nourrir les apprentissages de l’élève dans le but de les transposer à la réalité de l’enfant hors école… Depuis son ouverture, le concept séduit dans la région et l’école s’agrandit !

En effet, depuis septembre 2016 la capacité d’accueil des élèves (calandrons) a doublé. Alors qu’en septembre 2015 il y avait 13 enfants, une enseignante (regenta) et 2 aides maternelles (ajudas), aujourd’hui l’école compte 25 élèves, 2 enseignantes et 3 aides maternelles réunis dans 2 classes de la petite section au CE1. L’enseignement se poursuivra, à terme, jusqu’en CM2. Si vous souhaitez d’autres renseignements ou tout simplement découvrir la Calandreta de Bocòna et sa spécificité vous pouvez contacter l’école sur calandreta.bocona@gmail.com ou suivre ses actualités sur leur page Facebook «calandreta de bocona».

Publié le 23/11/2016 par La Dépêche

Rectificatif apporté par Calandreta : – * il n’existe pas de fédération nationale mais une Confédération.  – ** Ce ne sont pas 2 mais 4 piliers qui sont définis par la Charte : l’immersion en langue occitane, la pédagogie inspirée des techniques Freinet et de la Pédagogie Institutionnelle, la culture occitane et s’associer pour faire école.