La “Passem” fait bouger l’occitan en Béarn

1.1

https://youtu.be/JkhjpYsd6hM

L’objectif est atteint pour la « Passem ». Récolter des dons pour l’occitan. Une course-relais de 400 kms en Béarn.

Des milliers de personnes ont participé à la « Passem » ce week-end en Béarn. Un défi pour la langue occitane à l’image de ce qui se fait au Pays Basque avec la korrika depuis 1980.

48h de course-relais sur 400 kms. Chaque kilomètre a été acheté pour 100 euros par une association, une entreprise ou une commune. Il faut ensuite courir, seul ou en groupe pour assurer le lien, pour faire vivre la langue.

Pour cette première édition, le succès est bien réel. Les organisateurs ont collecté plus de 40 000 euros. De quoi travailler au développement de l’occitan dans les prochaines années.

France 3 Par Eric Poussard Publié le 28/05/2018

« Lenga nosta »: pari gagné pour la « Passem »!

Ce vendredi à 14 heures, c’était le grand départ de La Passem depuis Bidache. Au programme : trois jours de course, d’animations et de promotion de la « Lenga nosta » à travers le département.

C’est le jour J ! La Passem s’élance de Bidache ce vendredi à 14 heures. Jusqu’à dimanche, des milliers de coureurs vont arpenter les routes du département dans un objectif de promotion de la « Lenga nosta ». Dans chaque village, des animations sont prévues.

1
Le relais de La Passem, prêt à passer de main en main jusqu’à Pau dimanche à 14 heures : Crédit photo : Jean-Philippe Gionnet

 

 

 

 

 

2
Le drapeau occitan déployé au départ de La Passem : Crédit photo : Jean-Philippe Gionnet

 

 

 

 

3
Crédit photo : Jean-Philippe Gionnet
4
La Passem arrivant à Salies de Bearn sur le Kilomètre de l’association Salies -en-Transition Crédit photo : Jean-Poustis

 

 

5
Une chorale d’écoliers de Salies de Bearn chantant en Occitan Crédit photo : Jean Poustis
6
Les coureurs arrivant à Lacommande. Crédit photo : Jacques Votier
7
Enfants, parents, géant, porteurs de relais se lancent dans la course depuis Lagor. Crédit photo : Marlène Constantin

 

 

 

 

 

 

8
C’est un peloton joyeux et festif qui a parcouru les derniers hectomètres de la Passem dimanche au quartier du Hédas à Pau. Photo Jean-Philippe Gionnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9
Jan de Nadau, aux côtés notamment de François Bayrou, a lu le «message secret» de la Passem ©jean-philippe gionnet

Une arrivée joyeuse et colorée, dimanche au quartier du Hédas, à Pau, a clôturé 48 heures de courses organisées pour la défense et la promotion de la langue régionale.

La « Passem », course organisée par la Ligams, et destinée à défendre et promouvoir la «lenga nosta» (la langue régionale), s’est achevée dimanche, quartier du Hédas, à Pau, après 48 heures, deux nuits de fêtes, et 400 kms passés sur les routes béarnaises. Cette première est «un franc succès, personne ne le contestera», a estimé la présidente de l’office de la langue occitane (OPLO), Charline Claveau-Abadie.

Un message invitant à poursuivre la tâche, et contenu dans le témoin que se sont transmis les participants à la course, a été lu, place Recaborde, par le chanteur Jan de Nadau, devant plusieurs centaines de personnes.

11

RDV en 2020

La seconde édition de la « Passem » est programmée pour 2020, en Béarn, Bas-Adour et au-delà. L’édition 2018 avait permis, dès vendredi dernier, jour du départ, de récolter plus de 40 000€ via l’achat de kilomètres. Cette somme servira à lancer des appels à projets pour la langue régionale.

Par G.C., La République des Pyrénées publié le 27 mai 2018