Les Calandretas inquiètes pour leur avenir

Manif Prefectura MPL 26-09-17

 

La suppression brutale des contrats aidés met en péril la survie de certaines écoles privées occitanes peu aidées par l’État et la plupart des communes. Hier, pour la journée européenne des langues, des parents et enseignants d’écoles et collèges occitans se sont mobilisés à Montpellier, Béziers, Nîmes ou Carcassonne.

Extrait de l’article de  Rémy Cougnenc paru dans La Marseillaise Edition du Languedoc du 27 septembre 2017