Pamiers : quand l’occitan vous tend les bras à la Calandreta

« Portes ouvertes »

pamias
Sandra Bernard et Jean-Marc Saint-Michel vous attendent pour les «portes ouvertes» de la Calandreta, le 25 mars./ Photo DDM, R.S

La Calandreta, hébergée dans les locaux de l’espace occitan, organise ses «portes ouvertes» comme tous les ans. L’occasion de découvrir l’apprentissage de la langue d’oc en immersion.

La rentrée, c’est déjà demain ! Pour cela, l’école bilingue la Calandreta organise ses «portes ouvertes» le samedi 25 mars, de 10 heures à 18 heures. Dans le même temps, vous aurez l’opportunité de visiter La Lauseta et l’IEO (Institut d’études occitanes). «Chaque année, nous organisons les «portes ouvertes» pour faire connaître la pédagogie et la particularité de la Calandreta, qui est l’immersion en langue régionale. On présente l’école en expliquant ses spécificités», indique Sandra Bernard, chef d’établissement et maîtresse en classe de maternelle.

En effet, dans cette école associative sous contrat avec l’État, l’occitan est appris en immersion. L’enfant parle, entend parler l’occitan tout au long de la journée, il mémorise donc des mots, ce qui lui permet vers l’âge de 5 ans d’en parler quelques-uns. Et pour Jean-Marc Saint-Michel, coprésident de l’association, l’occitan amène aussi des valeurs. «La langue occitane permet de s’ouvrir sur les langues romanes. L’enfant renforce aussi sa langue maternelle, car toutes les lettres se prononcent. L’élève établit donc une passerelle entre les deux langues. Dans un monde qui change, c’est important de revenir à nos racines pour s’ouvrir au monde de demain. Et puis la région s’appelle l’Occitanie». Mais dans cette école, qui accueille les enfants du TPS maternelle au CM 2, les parents ont aussi un rôle à jouer, c’est même l’un des credo de l’établissement, comme le rappelle Sandra Bernard. «Chacun amène sa part et chaque parent s’investit à son niveau. Dans cette école associative, le faire-ensemble est très important, ici le «nous» est plus important que le «je». Les enfants, la famille et les enseignants doivent former un seul et même groupe».

Conférence sur le bilinguisme

Ce sont donc les grands de l’école (CM 2) qui vont vous faire visiter les différentes classes. S’ensuivra une présentation du rythme d’une journée, des pédagogies actives… tout cela sous forme d’une vidéo présentant la structure, «pour rendre la visite interactive», souligne Sandra Bernard. Une intervenante donnera une conférence sur le thème de sa thèse «Le bilinguisme précoce en occitan : pourquoi ? Comment ?». Côté animation, des activités auront lieu par la partie culturelle (danse, chant…). Et si votre enfant ne peut plus quitter la langue d’oc après son passage à la Calandreta, une poursuite d’étude est possible au collège occitan de Toulouse.

« Portes ouvertes » le samedi 25 mars, de 10 heures à 18 heures. Gratuit et ouvert à tous.

Rémi Salvayre Publié dans La Dépêche le 19/03/2017