La pédagogie Calandreta 

L’immersion précoce en occitan

Calandreta est une école qui utilise la méthode d’immersion linguistique dès la maternelle, afin de valoriser et de développer les capacités d’enfants très jeunes à acquérir une deuxième langue et de maîtriser deux langues de façon équivalente.

Avec l’immersion linguistique, l’occitan sert à enseigner des disciplines non linguistiques, comme les mathématiques, l’histoire-géographie. L’occitan est langue d’enseignement et langue enseignée.

A Calandreta, la pratique du bilinguisme précoce ouvre naturellement aux autres langues et cultures romanes et à toutes les autres. Dès la maternelle, sensibilisation à la diversité linguistique (Musique de Langues). En primaire, le programme Familhas de Lengas apporte une étude plus approfondie des correspondances entre les langues, ce qui amène les enfants à découvrir la diversité dans le respect des différences.

Avantages : en plus de l’acquisition d’une deuxième langue, et les avantages pratiques que cela confère, l’éducation bilingue débouche sur une véritable ouverture pluriculturelle, sur la pratique de l’interculturalité et sur une double lecture du monde et de la réalité. C’est tout le contraire du repli et de l’enfermement. Le bilinguisme ouvre aussi des perspectives de plurilinguisme. L’enfant qui acquiert une deuxième langue améliore sa première langue et peut facilement en acquérir d’autres.

Une pédagogie active

La pédagogie Calandreta : donner la parole à l’enfant, le rendre autonome, réguler la vie de groupe et l’utiliser comme vecteur d’apprentissage. Elle utilise des « institutions » et des outils pédagogiques qui vont dans ce sens : le Conselh, le Qué de nòu, la correspondance, le travail coopératif, l’auto-évaluation… A ce titre elle s’inspire des techniques Freinet et de la pédagogie institutionnelle.

Faire l’école ensemble

Calandreta est un ensemble d’associations autogérées qui vivent de la participation des parents à tous les niveaux. Ils accompagnent le développement de l’école et s’associent aux enseignants pour mener les projets de l’école.

Des temps de rencontres réguliers que ce soit au niveau du mouvement tout entier -congrès des Calandretas – ou que ce soit au niveau de chaque école – rescambis- sont des moments d’échanges, de réflexions collectives, d’élaboration de propositions, qui viennent nourrir le projet Calandreta.

Ayant pour vocation de devenir une véritable composante d’un service public renouvelé Calandreta applique d’ores et déjà les programmes de l’Education Nationale.